etudedumilieu.be

Archives didactiques d’étude du milieu

Conservatoire de l’outil d’enseignement

ÉLÉMENTS DE DÉCORATION

Portrait

royal

1909

Croix

de saint

Thomas

Vers 1900

Archi-

confrérie

de la Garde

d’honneur

Vers 1925

Apostolat

de la prière

1949

Buste royal

1909

Missions

1933

Apostolat

liturgique

1926

Statue

religieuse

Vers 1900

En savoir (un peu) plus…



Dans les écoles d’autrefois, l’apprentissage des bonnes mœurs est une priorité absolue. La tâche des professeurs ne consiste pas seulement à former l’intelligence et à transmettre des savoirs, elle vise aussi, sinon d’abord, à faire adhérer les élèves à des valeurs et à des normes de bonne conduite morale. Pour favoriser ces apprentissages, l’ornementation intérieure des établissements scolaires est l’objet d’une attention particulière. Elle répond à un plan de configuration des esprits et des âmes. Elle est donc du ressort de la direction et des professeurs, agissant sur recommandation des autorités pédagogiques. Les élèves n’interviennent pas dans la décoration des classes ou seulement de façon très surveillée.


Le matériel décoratif a une double visée. Il apprend aux élèves le respect de l’État et de son chef, le sens civique, l’obéissance aux autorités et aux lois. Dans les classes, les portraits officiels des souverains régnants sont exposés dans des cadres au-dessus du tableau noir. Dans les écoles confessionnelles, la visée apostolique se superpose à la visée patriotique. Aux portraits des autorités civiles s’adjoignent ceux des autorités religieuses, parmi lesquelles le fondateur de l’établissement occupe une place de choix, avec le pape régnant et le cardinal primat. Aux endroits bien en vue des couloirs et des paliers, des statues de saints sont posées sur des piédestaux encadrés de plantes vertes. Cette décoration permanente s’enrichit d’éléments temporaires. Ainsi en est-il, dans les années 1930, des affiches d’apostolat liturgique renouvelées de semaine et semaine ou, dans les années 1950, des affiches d’apostolat de la prière dont les thèmes sont mensuels. Les élèves sont parfois associés à la confection de certains objets décoratifs dans le cadre d’animations parascolaires organisées lors des fêtes patriotiques et religieuses, des campagnes de prières ou des collectes de fonds pour les missions.


Après la Deuxième Guerre mondiale, les mœurs évoluent. Le décor intérieur des écoles change. Les portraits des souverains ne sont plus remplacés. Les statues de saints disparaissent des couloirs. Dans les classes, des affiches diverses – œuvres d’art, sites touristiques, etc. – remplacent les images à thématique religieuse. Après mai 1968, les portraits de chanteurs et de groupes musicaux, les dessins humoristiques, les dépliants d’organisations philanthropiques, etc. viennent s’ajouter aux images édifiantes puis les remplacer…


Elements_de_decoration_02.pdf Elements_de_decoration_03.pdf Elements_de_decoration_04.pdf Elements_de_decoration_05.pdf Elements_de_decoration_07.pdf Elements_de_decoration_01.pdf Elements_de_decoration_08.pdf