etudedumilieu.be

Archives didactiques d’étude du milieu

Le concept « d’apport décisif du passé » est un élément central du programme d’étude du milieu (2009) de l’enseignement secondaire inférieur. Il en structure toute l’approche temporelle. Celle-ci se définit comme une investigation rétrospective qui vise, au départ de l’observation et de l’analyse des réalités actuelles du milieu, à réunir des éléments d’explication pour mieux comprendre pourquoi les hommes et les femmes qui peuplent ce milieu aujourd’hui y vivent de la façon que l’on constate.


Le projet didactique présenté ici veut jeter des ponts entre le cours d’éveil d’école primaire et le cours d’étude du milieu d’école secondaire inférieure. Son objectif est d’amener les élèves, dès l’école primaire, à considérer l’histoire comme un savoir qui s’enracine dans le présent et cherche à l’expliquer.


Les données ont été réunies par Christian Patart et Bernard Stanus, maîtres assistants en histoire et didactique de l’histoire dans l’enseignement supérieur pédagogique. Les textes de synthèse ont été rédigés par Geneviève Quinet et Danielle Tamigniau, institutrices primaires.

APPORTS DÉCISIFS DU PASSÉ


Classement

par problématiques

Les apports du passé sont abordés à travers douze logiques d'enquête. Ces logiques sont regroupées en trois grandes catégories : les conditions matérielles, les conditions sociales et les conditions culturelles de vie.


Classement

par périodes

Les apports du passé se répartissent en huit périodes. La chronologie est celle des régions situées entre la Loire et le Rhin.


Éléments de mise en contexte


Pour en savoir plus sur les fiches « apports décisifs du passé » et sur la manière d’en faire usage en classe, lire la page : Intentions.

Bouts d’essai

et chutes

La rédaction des « Apports décisifs du passé » a produit des pages qui ont été délaissées pour alléger la publication ou dont la documentation faisait double emploi. Ces pages ne sont cependant pas dénuées de tout intérêt.